Quel est le coût de l’alternance pour un employeur ?

Publié le : 19 janvier 20223 mins de lecture

Contrairement aux contrats de travail « classiques », le recrutement des syndicats en alternance induit des coûts spécifiques pour les employeurs. Dans les contrats d’apprentissage ou de spécialisation, les contrats en alternance sont un moyen pour les entreprises de répondre à leur demande de main-d’œuvre qualifiée ou de faire face à des pénuries de compétences dans leurs domaines d’activité. Elle favorise l’intégration des salariés, leur permettant d’acquérir des expertises spécifiques correspondant au métier de l’entreprise.

Le coût d’une rémunération en alternance

Le SMIC fixé pour les contrats d’apprentissage et de professionnalisation est calculé en pourcentage du SMIC de branche ou du SMIC traditionnel (le cas échéant). Le salaire minimum des salariés embauchés dans le cadre du contrat d’apprentissage est inférieur au salaire minimum prévu au contrat de professionnalisation. A partir du 1er octobre 2021, le salaire minimum mensuel total sera porté à 1 589,47 euros. A compter du 1er janvier 2019, les deux contrats en alternance bénéficieront du même régime général d’allègement des cotisations sociales bonifié qui s’applique à tous les contrats de travail. Cependant, l’exonération des cotisations salariales pour les contrats d’apprentissage est toujours de 79%  du SMIC actuel. Les employeurs doivent également noter que la formation OpenClassrooms n’est pas inclue dans l’effectif de l’entreprise et les obligations qui en découlent.

À découvrir également : Comment est-on rémunéré en alternance ?

Les cotisations et charges sociales de l’alternance

Les exonérations de cotisations patronales et salariales spécifiques et de cotisations sociales pour les contrats d’apprentissage ont été supprimées à compter du 1er janvier 2019. Par rapport aux contrats de professionnalisation, les salaires des apprentis ne bénéficient plus de régimes particuliers. De même, la disposition originelle des contrats de professionnalisation signés avec les demandeurs d’emploi de plus de 45 ans exonérant les employeurs du paiement des frais sera abrogée à compter du 1er janvier 2019. Les deux contrats en alternance bénéficieront du même traitement à compter du 1er janvier 2019.

Les coûts de formations en alternance

Dans la plupart des cas, les fonds d’un organisme extérieur désigné pour dispenser une formation en alternance ne sont pas directement imputables à l’entreprise, mais dans le cadre de son obligation de financer la taxe d’apprentissage ou la formation professionnelle. Le taux d’aide à l’alternance est fixé par l’OPCO (Opérateur Qualifié) de la branche professionnelle de l’entreprise qui recrute l’alternance, en fonction du type de contrat et des objectifs de formation OpenClassrooms. Le montant des versements et le niveau des frais de formation varient selon le service d’activité de l’entreprise qui adopte l’alternance et il faut se référer à des réglementations spécifiques.

Plan du site